Warning: include_once(/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172
Aly YATTASSAYE « Sécurité maximale avec Mali Guard » | BKO BUSINESS & CLASS
Connect
To Top

Aly YATTASSAYE « Sécurité maximale avec Mali Guard »

Président Directeur Général du Groupe YATALI, Ali Yattassaye est un jeune opérateur économique malien qui a longtemps vécu en France comme agent de sécurité dans plusieurs entreprises publique et privée. Fier de ses origines, il signe son retour au bercail en 2009 avec plusieurs projets, dont la représentation de la marque Fair&White au Mali et la création de Mali Guard en 2011 qui est une société de gardiennage et de sécurité. Spécialisé en sécurité incendie et sécurité rapprochée, il fonde sa réussite sur la formation et le professionnalisme de ses agents. L’interview.

BB&C : Pouvez-vous de façon succincte nous présenter le Groupe YATALI ?

Aly YATTASSAYE : Le Groupe Yataly est composé de plusieurs structures dont Afrique Cosmétique qui est dans les produits de beauté et Mali Guard qui est une structure de gardiennage et de sécurité au Mali. J’ai aussi une société privée de gardiennage depuis 2005 en France. Il y a aussi la société ‘’Yatoutribune’’ qui est une tribune qui reçoit tous les clients venant du monde. Il y a également la société de communication Presse-Africa qui a vu le jour en 2012. Il y a un an de cela je me suis associé avec deux amis franco-maliens pour lancer une société immobilière qui s’occupe de vente de terrain et location en général au malien de la diaspora qui voudraient venir investir au pays ».

BB&C : Vous êtes un pur produit du gardiennage et de la sécurité, pourquoi ce choix ?

AY : Le gardiennage est tout d’abord pour moi un métier que je tiens énormément à cœur parce que mes débuts en France n’ont pas été du tout facile. J’ai mis beaucoup de temps à travailler pour pouvoir subvenir aux besoins de la famille en Afrique. Je me rappelle mon premier métier a été maitre-chien, ensuite vigile devant plusieurs grandes sociétés puis garde rapprochée, sécurité incendie niveau 1 et 2 jusqu’en 2005. C’est toute cette expérience qui m’a permis de créer en 2007 ma propre société de gardiennage à Paris avec agrément. De 2007 jusqu’à aujourd’hui la société parvient à bien exercer au niveau de la France avec une grande notoriété et crédibilité.

BB&C : Des endroits publics sont souvent la cible d’attaques armées. Certains proposent même d’armer les sociétés de sécurité pour mieux se défendre. Etes-vous de cet avis ?

A.Y : En ma connaissance, cela est une situation très délicate. Il faut faire attention parce que pour pouvoir armer les agences, il faut d’abord les former et pour les former il faut la responsabilité. Car quand on n’est pas responsable et qu’on donne une arme, ça peut produire l’effet contraire. Je pense donc que l’Etat aura un grand rôle à jouer sur le choix des sociétés en ce moment. On peut aller vers cela si toutes les conditions sont réunies. Les autorités doivent effectivement se pencher sur la question car ce n’est pas avec des matraques ou en lançant des gaz lacrymogènes qu’on peut empêcher les gens de commettre des actes terroristes. Il faut un vrai débat pour voir les sociétés qui sont habilitées réellement à être armée.

BB&C : Mali Guard est reconnue pour son efficacité pendant les grands concerts à Bamako, qu’est ce qui fait sa force ?

AY : Je crois que c’est l’expérience de mon équipe. J’ai une équipe solide d’agents qui m’accompagne depuis des années. Ce qui fait que tout ce qui concerne aujourd’hui l’événementiel, mes agents savent où il faut prendre des précautions et mettre de bonnes stratégies en place. Et surtout nous avons cette habitude de travailler avec les forces de sécurités sur le terrain. Aussi on est très bien équipé : véhicules, matériels d’intervention, outils informatique et autres. Pour finir il s’agit de ma présence aux événements. Je fais tout pour être toujours présent et veille à ce que tout se passe bien.

BB&C : Vous n’êtes pas que dans la sécurité mais également dans le cosmétique ?

AY : Oui je suis effectivement dans le cosmétique avec ma société Afrique Cosmétique qui fournit il faut le dire des produits de qualité au Mali, en Côte d’Ivoire et au Congo depuis plusieurs années.

Nous avions fait le constat que nos sœurs africaines vont aller acheter des produits qui ne sont pas contrôlés. Ces produits causent des effets négatifs sur la peau.  C’est pourquoi Afrique Cosmétique a été créée pour répondre à ce déficit avec notamment fair&white et l’ensemble de ses gammes, le parfum Mogobé. Mes produits sont contrôlés dermatologiquement au ministère français de la santé et sur le plan esthétique, j’accompagne toujours avec des boutiques de soins.

BB&C : Vos perspectives ?

AY : Déjà nous venons d’ouvrir une nouvelle boutique fair&white à l’aci 2000 vers la mairie de la commune 4, donc il s’agit de la promouvoir d’abord. Ensuite nous sommes sur une nouvelle gamme de parfumerie. Une marque qui sera accessible par tous au Mali. Ce produit arrive très bientôt. Et pour finir mon plus grand projet, c’est la création d’un centre de formation en sécurité et gardiennage au Mali pour permettre à tous les jeunes qui ont envie de faire ce métier de le pratiquer de manière professionnelle. Je suis là-dessus avec des partenaires.