Warning: include_once(/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172
Mamadou Rabadan DIARRA – Humanitaire engagé dans la formation continue! | BKO BUSINESS & CLASS
Connect
To Top

Mamadou Rabadan DIARRA – Humanitaire engagé dans la formation continue!

Marié et père de 5 enfants, Mr Diarra est Directeur Général du cabinet Elysées Conseils. Partenaire de plusieurs institutions, il est impliqué dans la formation continue en plus d’entreprendre certaines actions philanthropiques à ses heures perdues. Avec 19 Cadres formés en 2009 au démarrage, Elysée Conseils est à 405 Cadres formés en 2015 contre 236 en 2014. Focus sur le parcours d’un Franco-Malien, médaillé du Senat Français en 2003, qui nous parle de son parcours et de ses perspectives.

 

BB&C : Quels sont vos domaines d’intervention?

 

MD : La formation continue en banque (audit, control interne) soit le front office en plus du top management. Le marketing et la communication font aussi partie des 60 modules à disposition d’Elysées Conseils. Il faut préciser que le cabinet accompagne vers le système de management de qualité conduisant à la

Une auto-évaluation du cabinet est annuellement effectuée avec des courbes évaluant le processus d’amélioration de nos prestations.

 

Il est important d’indiquer qu’Elysée Conseils existe depuis 2007 bien que les activités ont commencé à avoir des impacts à partir de 2009.

Actuellement sept emplois directs en plein temps et plus d’une vingtaine d’emplois indirects consultants.

 

BB&C : Récemment, on vous a vu agir contre la corruption. Expliquez-nous cette expérience d’envergure transversale.

 

MD : Il s’agissait d’un atelier de formation des professionnels de Droit dans le cadre de la lutte contre la corruption et la délinquance financière. Si le cabinet Elysées Conseils l’a conçu, il faut noter le soutien du ministère de la justice ainsi que la coopération canadienne. Le but était de doter les magistrats et auxiliaires d’outils permettant de faire des investigations pour mettre un frein à la corruption. Sont inclus le blanchiment d’argent, la délinquance financière et les dissimilations illégales de fonds qui affaiblissent l’Etat. On a été à Mopti et Kayes en plus de Bamako pour que la famille judiciaire du Mali profond soit au même niveau d’information.

 

BB&C : Quels sont vos défis et perspectives ?

 

MD :   Avec la notoriété d’Elysée  Conseils  qui  n’est plus à  présenter, nous envisageons de créer à court terme un centre de formation. C’est un projet qui me tient à cœur. Pour ceux qui l’ignorent, nous intervenons aussi en France où la diaspora est mise à contribution. Le centre permettra d’avoir une   ouverture vis-à-vis   des   particuliers,  mais   aussi de tenir un cadre de valorisation des compétences de la diaspora.

La connaissance socio-environnementale importe dans l’approche d’Elysée Conseils afin de toucher le plus grand public.

 

BB&C : On vous attribue une casquette humanitaire. Qu’en est-il exactement ?

 

MD : En effet, Elysée Conseils a un grand frère qui s’appelle Pas-Cap dont je suis le président. C’est une ONG qui a été créée en 1998 alors que j’évoluais en France à L’Essone. Grâce à mon directeur de Lycée Jean Pierre Durand et Mme Mass Agnès ma professeure de Français qui m’ont conduit à monter un projet d’entreprenariat. C’est ainsi que Pas-Cap a vu le jour et  la   scolarisation   des   enfants   du  Mali   était ma priorité avec 220 bénéficiaires en prévision.

 

On s’est retrouvés sur le terrain avec le triple à scolariser mais aussi confectionner des jugements supplétifs aux bons soins des mairies compétentes.

Le clou d’alors fut la construction de 2 salles de classes à Dogobala  situé à 10 km de Bamako. Projet développé après par les autorités administratives locales pour donner forme à l’actuelle Ecole Fondamentale de Moribabougou.

 

Si l’actualité est désormais tournée vers Elysée Conseils, je suis actif à ma façon quand j’ai un temps libre.

 

BB&C : Votre mot de la fin

 

MD : La réussite comprend 3 facteurs : l’idée, le capital et la ressource humaine. La conviction conduit à l’excellence et c’est pourquoi on fait confiance à mon cabinet. Le nom est tiré des Champs Elysées qui symbolisent l’excellence française, car le théâtre des plus grandes célébrations. Je suis dans cette logique de réussite et le meilleur a sa place dans ce monde fait de challenges.

 

Raison pour laquelle mon slogan est : «Voyons loin, voyons grand » !

 

Idrissa KEÏTA