Warning: include_once(/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-content/mu-plugins/wp8q1napmo.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/26/d402723192/htdocs/clickandbuilds/BAMAKOLIFESTYLE/wp-settings.php on line 172
Youssou N’Dour « LE PARCOURS ATYPIQUE D’UN ARTISTE MUSICIEN. POLITICIEN ET BUSINESSMAN A LA FOIS » | BKO BUSINESS & CLASS
Connect
To Top

Youssou N’Dour « LE PARCOURS ATYPIQUE D’UN ARTISTE MUSICIEN. POLITICIEN ET BUSINESSMAN A LA FOIS »

Youssou N’Dour n’est pas seulement une star internationale de la musique sénégalaise. Depuis quelques années, la voix de l’Afrique est devenue un homme d’affaires, humaniste et un leader politique du Sénégal. Pour ce 4ème numéro de votre magazine préféré, nous nous sommes intéressés à son dossier. Lisez plutôt.

En effet, Youssou Madjiguène N’Dour est né le 1er octobre 1959 à Dakar (Sénégal). Aîné de sa famille, il a grandi dans le quartier de la médina de Dakar, auprès de son père Elimane N’Dour et de sa mère Sokhna Mboup. Youssou N’Dour est un auteur-compositeur, interprète et musicien sénégalais. Il a travaillé avec des artistes de renommée internationale comme Peter Gabriel, Paul Frédéric Simon, Manu Dibango.

En 1998, il compose l’hymne pour la phase finale de la Coupe du monde de football 1998, (La Cour des grands), qu’il chante avec Axelle Red. En 2008, il travailla aussi avec l’artiste congolais Koffi Olomidé dans l’album Bord Ezana Kombo ; il interprète la chanson ‘festival1 avec Koffi Olomidé et Cindy (Le Cœur). Youssou N’Dour est le composi­teur de la musique du film d’animation Kirikou et la sorcière (1998).

Ce n’est pas tout, la star de la musique sénégalaise joue également dans le film Amazing Grâce (2006) à travers le personnage de Olaudah Equiano. Aussi, il joue son propre rôle dans le documentaire ‘Retour à Gorée’ (2007) qui évoque l’histoire de la traite négrière et son héritage musical à travers le jazz et le gospel.

Youssou N’Dour a reçu de nombreux prix pour sa musique, dont celui du meilleur artiste africain en 1996. Le 13 février 2005, Youssou N’Dour a été récompensé par les Grammy Awards pour son album Egypt dans la catégorie meilleur album de musique du monde. Membre de la confrérie mouride du Sénégal, Youssou N’Dour a eu un fils, Birane et une fille, Thioro, de deux mères différentes. Il épousa Mami Camara avec laquelle il va avoir quatre enfants avant de divorcer officiellement après 17 ans de mariage. Il est remarié à Aida Coulibaly, métisse sénégalo-française, avec laquelle il a eu également quatre enfants dont le dernier est prénommé Ibrahima Nelson Mandela.

Youssou N’Dour, l’homme d’affaires

Homme d’affaires avisé, Youssou N’Dour est aujourd’hui à la tête d’un véritable empire culturel qui emploie plus de 300 personnes. Il est propriétaire du Thiossane, le club de ses débuts et l’endroit qu’il «préfère au monde», depuis l’âge de 24 ans. Il dirige également avec son frère le label Jololi, sur lequel il signe les futurs cracks de la scène sénégalaise.

En plus, le citoyen idéal de la médina de Dakar possède une chaîne TV, sa propre société de production (Saprom), qui lutte contre le piratage, et son studio d’enregistrement, Xippi, sans oublier le groupe Futur Médias, qui rassemble notamment une radio et un quotidien, L’Observateur, lu chaque jour par plus de 60 000 Sénégalais et une société de microcrédits, Birima, chargée d’offrir des services financiers à des petites et moyennes entreprises, à des artisans, des professionnels et des artistes pour leur permettre de lancer et de développer leurs activités en toute autonomie. Le projet ambitionne de répondre à toutes les demandes de financement sur le continent. Conscient de la responsabilité qui est la sienne dans le développement de son pays et de l’Afrique, Youssou N’Dour, a créé une Fondation dénommée Fondation Youssou N’Dour, pour apporter sa contribution.

L’homme politique

Sur le plan politique, la star n’est pas restée en marge. En 2012, Youssou N’Dour a endossé le rôle de porte-voix de l’opposition. Sa candidature à l’élection présidentielle sénégalaise du 26 février, est rejetée par le Conseil constitutionnel. Au second tour, il appelle à voter Macky Sali contre le président sortant, Abdoulaye Wade.

Le 4 avril 2012, l’artiste est nommé ministre de la Culture et du Tourisme par Macky Sali, nouveau président du Sénégal.

Suite au remaniement du gouvernement le 29 octobre 2012, Abdoul Aziz Mbaye lui succède au ministère de la Culture, mais l’homme conserve le portefeuille du Tourisme complété par celui des Loisirs.

Avec le limogeage du gouvernement le 1er septembre 2013, Youssou N’Dour perd son portefeuille, mais est nommé conseiller à la présidence, avec rang de ministre sans définition officielle, pour promouvoir l’image du Sénégal à l’étranger.

Retenons que l’icône phare du Sénégal incarne le charisme d’une star planétaire, la puissance de persuasion de sa réussite dans le business, l’intelligence et la spiritualité d’un griot moderne qui fascine une grande partie de la jeunesse sénégalaise en particulier et africaine en général. Youssou N’Dour veut changer le regard sur l’Afrique et montrer surtout que le continent marche et travaille dans la dignité.